Accueillants Familiaux

L’accueillant familial accueille de façon permanente des personnes âgées et/ou handicapées. Issu de pratiques anciennes, l’accueil familial répond aujourd’hui à un besoin de mode d’accueil intermédiaire entre le maintien à domicile et l’hébergement collectif.

L’exercice du métier est soumis à l’obtention d’un agrément préalable obligatoire pour une personne ou un couple, délivré par le président du conseil général, après instruction d’une équipe médico-sociale du service concerné.

Cet agrément, d’une durée initiale de cinq ans, précise le nombre de personnes que l’accueillant familial ou le couple est autorisé à accueillir, dans la limite de trois. Accueillis et accueillants ne doivent pas avoir de lien de parenté en deçà du 3ème degré.

La formation

La formation destinée aux accueillants familiaux agréés pour l’accueil à leur domicile de personnes âgées et/ou handicapées relève des dispositions prévues par la loi n° 89.475 du 10 juillet 1989, article 1, alinéa 6, par le décret n° 90.504 du 22 juin 1990, article 2b et l’article 51 de la loi n° 2002.73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale.

L’article L.441-1 du Code de l’Action Sociale et des Familles prévoit l’obligation pour les accueillants familiaux de suivre une formation initiale de 60 heures et une formation continue d’une durée de 30 heures.

Contenus :

  • le cadre législatif et réglementaire de l’accueil familial social
  • les droits et obligations de l’accueillant
  • les partenaires associatifs et institutionnels
  • la personne accueillie
  • l’accueil au quotidien